Le meilleur moyen de se reposer c’est une bonne nuit de sommeil. Mais elle n’est pas si reposante que cela lorsque les personnes autour de vous ronflent et vous ne pouviez par trouver le sommeil. Ces ronflements ne sont pas volontaires, souvent c’est à cause de la morphologie de la personne donc ne les en voulez pas. Il a été prouvé que les ronflements dérangent votre entourage mais aussi que cela peut créer une pathologie comme l’apnée du sommeil. Découvrons ce qu’il y a à savoir sur la pathologie de l’apnée du sommeil !

La pathologie de l’apnée du sommeil : qu’est-ce que c’est ?

Durant le sommeil, les personnes qui ronflent sont susceptibles de développer une pathologie que l’on appelle l’apnée du sommeil. Cette pathologie se caractérise par des petites pauses de quelques secondes dans la respiration. En effet lorsque nous dormons, surtout sur le dos, les voies respiratoires rétrécissent donc l’air qui entre diminue et parfois même, ces voies sont obstruées et cela provoque le syndrome de l’apnée du sommeil.
Nous pouvons soupçonner une apnée du sommeil lorsqu’il y a un ronflement anormal suivi d’une fatigue au réveil. Souvent les personnes atteintes de ce syndrome ont une somnolence que ce soit dans la journée ou pendant la nuit. D’autres signes qui devraient alerter aussi est l’hypertension artérielle et l’insuffisance respiratoire et cardiaque.

 Peut-on traiter le syndrome de l’apnée du sommeil ?

Effectivement, il est aujourd’hui possible de traiter ce syndrome qui peut conduire à une mort subite. Tout d’abord lorsque le médecin vous aura diagnostiqué en tant que personne atteinte de la pathologie de l’apnée du sommeil, il commencera par vous conseiller à supprimer vos addictions comme le tabac ou l’alcool ou du moins à diminuer la consommation pour voir s’il y a une évolution. Ensuite, il pourra vous demander de perdre du poids si vous êtes en surpoids parce que c’est une cause du développement de la maladie. Si ce premier traitement n’est donc pas efficace, une solution est de passer par un acte chirurgical en faisant une modification dans les voies respiratoires ou du palais du patient comme une amygdalectomie.
Si le médecin orl ne conseille pas cet acte chirurgical, il vous proposera de porter une prothèse pour avancer votre mandibule et ainsi vous permettre de mieux respirer. Une autre proposition que le médecin peut vous montrer aussi est de mettre un masque à pression positive pendant votre sommeil. Cela permettra de forcer le barrage dans vos voies respiratoires ainsi les dégager. La première solution est beaucoup plus intéressant par le fait qu’il est facile de le transporter par rapport à cette dernière solution parce que le masque fera un bruit qui pourront déranger votre entourage la nuit et aussi qu’il est assez encombrant avec les fils et tout qui va avec. Pourtant, le port de masque en continue lors du sommeil pourra vous permettre d’être totalement guéri du syndrome de l’apnée du sommeil d’ici quelques années, mais cela ne garantit pas que vous n’allez plus revivre l’expérience de l’apnée du sommeil parce qu’il se peut que cela revienne et qu’il faudra remettre le masque.