Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Bibliographie > Ouvrages en français > L’Autisme, de la recherche à la pratique
L’Autisme, de la recherche à la pratique

A.Berthoz, C.Andres, C.Barthélémy, J.Massion, B.Rogé : L’Autisme, de la recherche à la pratique 
Ed. Odile Jacob 2005

 

Ce livre ce sont en fait au départ les actes d’un symposium de juin 2003 au Collège de France sur l’autisme, à l’initiative de l’ARAPI. C’est une synthèse remarquable des différentes approches scientifiques récentes de l’autisme. La première partie De l’identification du syndrome autistique à une étiologie revisitée, fait le point sur les classifications de l’autisme, les troubles médicaux associés (la plupart d’origine génétique) – par exemple, l’association avec le trouble mental -, sur les possibilités de l’imagerie cérébrale puisque la communauté scientifique considère l’autisme comme un dysfonctionnement cérébral. La deuxième partie Génétique des maladies complexes et de l’autisme infantile fait le point sur la recherche génétique. L’identification des gènes de susceptibilité à l’autisme a commencé : sur les chromosomes 2, 7 et 15 ; on a aussi commencé à identifier les premières mutations associées à l’autisme dans les gènes de la famille des neuroligines. La recherche s’interroge aussi sur la proportion très élevée de garçons (4 pour 1 fille) dans l’autisme et travaille sur le chromosome X. La neurobiologie a ouvert un autre champ de recherche : la perturbation du programme de développement du cerveau est située au centre de la pathologie de l’autisme. L’hétérogénéité génétique ou phénotypique dans l’autisme complique singulièrement la tâche des chercheurs. Enfin, les chercheurs s’interrogent sur les interactions gènes-environnement : le gène de la reeline, dont la fonction peut être inhibée par des organophosphorés est une piste sérieuse. La troisième partie Aspects cognitifs, socialisation et apprentissage, propose d’abord une synthèse des recherches menées sur les surfonctionnements et déficits perceptifs dans l’autisme, - vue et ouïe - , l’atteinte de la motricité dans l’autisme de l’enfant. Alain Berthoz présente dans un long et passionnant article l’échange par le regard, condensé de biologie et de culture et s’efforce d’en résumer le fonctionnement physiologique pour se demander quel dysfonctionnement cérébral pourrait expliquer l’évitement du regard, caractéristique de nombreux autistes. D’autres études font le point sur la perception des actions d’autrui ( à travers la géniale découverte des neurones-miroirs) qui fait cruellement défaut souvent aux autistes, s’interrogent sur le rôle de l’amygdale dans les déficits sociaux des autistes. Jacqueline Nadel, partant du constat que l’enfant autiste a beaucoup de mal à imiter, suggère de développer cette capacité même faible chez l’autiste par la sollicitation. La dernière partie Autisme : de la recherche à la pratique, analyse le lien entre l’évolution de la connaissance des troubles autistiques et la façon dont les personnes atteintes de ces troubles ont été accueillies et intégrées socialement. B.Rogé et G.Magerotte définissent les recommandations diagnostiques souhaitables sur l’autisme : ils ont été entendus ; la France s’est enfin mise aux normes internationales de définition et de prise en charge de l’autisme.

Les auteurs présentent leur livre sur le site de l’inserm (cliquer sur cafés santé à gauche puis sur café santé des éditeurs puis sur voir la video)

Les cafés santé
http://www.inserm.fr/fr/questionsdesante/cafes_sante/cafe_editeurs.html

Accès direct à la vidéo
rtsp ://193.55.94.38:554/divers/cafesante/Autisme%20real_01.rm

 

 

 
    Association partenaire d'Autisme France