Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Bibliographie > Romans > Romans à destination d’un jeune public > La Clé des songes, un conte pour enfants autour d’une princesse (...)
La Clé des songes, un conte pour enfants autour d’une princesse autiste

La Clé des songes, un conte pour enfants autour d’une princesse autiste

 

Aux éditions Gecko a été publié en juillet 2006 un joli conte de fées sur le thème de l’autisme : La Clé des songes, un conte de Régine Joséphine illustré par Selma Mandine.

Les illustrations sont superbes et le texte fin et délicat. La princesse Iléna, dans son château, est étrange : elle ne parle pas, rit on ne sait de quoi, danse follement en tournant et hurle si on l’approche. L’histoire est vue à travers le regard et les efforts de compréhension de la princesse cadette, Maélys. C’est un conte et il n’y a aucune pespective didactique ni éducative sur ce qu’il conviendrait de faire pour améliorer les symptômes de la princesse autiste, ce qui est dommage.

La leçon est symbolique : la princesse fait peur par son comportement aux autres enfants et alimente leurs cauchemars ; et le premier réflexe de Maélys, par ailleurs jalouse de cette soeur aînée qui prend tant de place dans la famille, est d’être la gardienne de la clé des songes, fabriquée par la reine magicienne, pour éviter aux enfants du royaume les cauchemars sur la princesse autiste, jusqu’à ce qu’elle découvre la similitude humaine sous la différence....

Une bien belle façon d’expliquer à de jeunes enfants ce qu’est l’autisme et pourquoi il ne faut pas en avoir peur...

12 janvier 2007

Danièle Langloys

 
    Association partenaire d'Autisme France